• Foto der Fahnen mit den Namen der Toten im Haus des Gedenkens
  • Bild von Steinen, die die Standorte der Baracken im ehemaligen Häftlingslager kennzeichnen. Foto: Michael Kottmeier, 2005.

« Un jour mes galoches [chaussures à semelle de bois] se sont disloquées, et j’ai travaillé pendant trois jours pieds nus dans la neige, on était justement en décembre. »

Michel Van Ausloos, Belgique, récit non daté