Foto des ehemaligen „Dokumentenhauses“. Heute ist es das „Haus des Gedenkens“. Foto: KZ-Gedenkstätte Neuengamme, 2006. (ANg 2014-467)
Le premier Centre de documentation est aujourd’hui Maison du recueillement. Crédit photo : KZ-Gedenkstätte Neuengamme, 2006 (ANg 2014-467)

Maison du recueillement

Les noms des victimes dans la Maison du recueillement Crédit photo : KZ-Gedenkstätte Neuengamme, 2014 (ANg 2014-468)
Foto mit den Namen der Toten im Haus des Gedenkens. Foto: KZ-Gedenkstätte Neuengamme, 2014. (ANg 2014-468)

Sur de longues bandes d’étoffe blanche s’égrènent les noms de personnes décédées au camp de concentration de Neuengamme. Leurs patronymes ont été identifiés à partir de sources d’origine qui demeurent cependant incomplètes (registres des morts, registres d’état civil, listes d’incinération et de cimetières). Ces noms sont alignés par ordre chronologique des dates de décès. Jusqu’à présent a pu être établie l’identité de presque 25 000 victimes. Ce nombre représente seulement un peu plus de la moitié des 42 900 déportés au moins qui ont perdu la vie au camp de concentration de Neuengamme. Des renseignements complémentaires sur les victimes peuvent être consultés dans des répertoires imprimés ou recherchés sur un terminal informatique. Dans une étroite pièce latérale, qui donne sur le champ où furent répandues les cendres ainsi que sur le Mémorial, sont présentés en fac-similés des registres des morts tenus au camp. Ces documents comptent parmi les plus importants témoignages historiques qui nous sont parvenus du camp de concentration de Neuengamme.