Foto einer Projektteilnehmerin, die ein Interview eines Zeitzeugen im Rahmen eines Radioprojektes führt. Foto: KZ-Gedenkstätte Neuengamme,  2011.
Interview d’un témoin d’époque dans le cadre d’un projet radio Crédit photo : KZ-Gedenkstätte Neuengamme, 2011 (ANg 2014-520)

Semaine projet

La semaine projet, destinée aux groupes de jeunes et aux groupes scolaires, est organisée sur une semaine allant de trois à cinq jours. Une concertation sur le thème et le déroulement est possible et souhaitée. Nous proposons les semaines projet suivantes, d’autres thèmes sont possibles après concertation :

L’antisémitism et le racisme dans le passé et le présent

" En quoi cela nous concerne-t-il ? " nous demandent souvent les visiteurs du Mémorial. Durant cette semaine commune, nous approfondirons cette question à l'aide de divers matériels et méthodes. En commençant par l'histoire générale du camp de concentration de Neuengamme et l'étude de l'idéologie nationale-socialiste, fondement de la persécution. Nous ferons ensuite le lien avec le présent en observant comment la justice et la société ont traité après 1945 l'histoire de Neuengamme et du national-socialisme. Puis, nous éclairerons les prolongements jusqu'à nos jours de l'antisémitisme, du racisme et de l'exclusion ainsi que le rôle dans ce contexte de certains éléments dans l'idéologie de droite. Pour finalement réfléchir à une autre question : " Comment pouvons-nous réagir aujourd'hui ? ".

Photo et cinéma, vecteurs de propagande et d’information

Borne vidéo dans l’exposition principale Crédit photo : KZ-Gedenkstätte Neuengamme, 2006 (ANg 2014-519)
Foto der Videostation in der Hauptausstellung. Foto: KZ-Gedenkstätte Neuengamme, 2006.

Lors de cet atelier est examiné comment le support photographique thématise le fait historique. Quels moyens nous rapprochent de l’événement, et quelles expériences portons-nous en nous, que nous souhaitons fixer en image et relier au fait historique ? L’appropriation active du lieu historique qu’est l’ancien camp de concentration de Neuengamme est au cœur de cet atelier. Le travail pratique sur cette confrontation est censé stimuler l’exploration personnelle de la photographie et des formes de présentation.

L’art, forme d’expression et stratégie de survie

Les témoignages artistiques produits par des déportés pendant leur détention au camp de concentration de Neuengamme sont au centre de cette activité. Quelles perspectives du fait historique les divers dessins et tableaux reflètent-ils ? Comment les déportés représentent-ils leur quotidien au camp ? Quel regard portent-ils sur leurs codétenus et sur les SS ? Le groupe élargira cet horizon en visitant des mémoriaux et sites de mémoire dans la ville de Hambourg, pour analyser comment cette période a été représentée après guerre à travers ces œuvres d’art.

Projet radio À la recherche de nos propres mots

Cet atelier radio débute par la découverte du Centre de mémoire. Comment le support sonore est-il utilisé sur le site commémoratif de Neuengamme ? Le groupe examine les types de supports exploités pour transmettre l’information sur le national-socialisme. Il a en outre la possibilité de collecter sur enregistreurs mp3 des matériels en vue d’élaborer une émission de radio, qui pourra être diffusée sur la station locale non commerciale ou sur le site web du Centre de mémoire.

Décisions - atelier vidéo

Dans le cadre d'un projet hebdomadaire sont explorés plusieurs endroits du Mémorial ainsi que les événements qui s'y rapportent. L'accent porte ici sur les décisions qui pouvaient être prises par les divers acteurs, déportés, SS ou habitants des environs. Les expériences, pensées et émotions des participants sont rassemblées dans un storyboard, point de départ d'une vidéo tournée selon la technique image par Image.

Semaine projet destinée aux écoles spécialisées : exclusion et persécution sous le national-socialisme

Présentation d’une biographie dans le cadre d’un projet pour école spécialisée Crédit photo : KZ-Gedenkstätte Neuengamme, 2009 (ANg 2014-521)
Foto der Präsentation einer Biografie im Rahmen eines Förderschulprojektes. Foto: KZ-Gedenkstätte Neuengamme, 2009.

Divers lieux et thèmes sont associés dans ce projet, et adaptés aux besoins des groupes venant d’écoles spécialisées. Le premier jour au Centre de mémoire de Neuengamme, le groupe aborde la situation des déportés au moyen d’objets haptiques et dispose de beaucoup de temps pour explorer quelques étapes du site.

La deuxième journée est consacrée à la projection d’une vidéo et à la conception dans l’établissement scolaire d’affiches murales sur le parcours d’un déporté. Le troisième jour se déroule au site commémoratif de l’école de Bullenhuser Damm, où les élèves élaborent par équipes la biographie d’un des enfants assassinés dans ce lieu, pour ensuite la présenter à la classe. À la fin, le groupe peut à la mémoire de ces enfants planter un rosier dans le jardin qui fait partie du site commémoratif.