09/09/2015 Cérémonie commémorative, Comptes rendus

Nouveau monument à la mémoire de quatre jeunes Hollandais

Le samedi 5 septembre 2015 a été inauguré dans le Jardin du souvenir du Mémorial de Neuengamme un nouveau monument à la mémoire de Sjoerd Kok, Arnold Stuut, Jan Wiersma et son frère Klaas, originaires du village hollandais Pieterzijl.

Les quatre jeunes gens, qui habitaient dans la même rue, sont passés dans la clandestinité pour échapper à l’« Arbeitseinsatz », le travail forcé en Allemagne. Dénoncés, ils sont arrêtés au cours de l’été 1944 et déportés le 8 septembre au camp de concentration de Neuengamme. Ils y succombent seulement quelques mois plus tard.

Le monument à leur mémoire représente un livre fermé sur lequel sont gravés les prénoms des jeunes gens. Il prolonge ainsi le mémorial érigé dans leur village natal, un livre ouvert qui porte leurs quatre noms.

Trente-sept habitants de Pieterzijl sont venus à Hambourg pour cette inauguration, dont Dirk Stuut, frère d’une des victimes. La mémoire des jeunes gens et leur sort ont été rappelés dans plusieurs discours. L’artiste Eddy Kingma qui a réalisé le mémorial a déclaré : « Des monuments sont érigés en de nombreux endroits de Neuengamme. Nos garçons ont eux aussi mérité un mémorial. Je suis heureux d’y être parvenu et j’en suis fier. Cette stèle représente un livre fermé, qui symbolise la fin de la vie de Sjoerd, Arnold, Klaas et Jan en cet endroit dans des conditions terribles. »

Lien vers le communiqué de l’émetteur hollandais RTV Noord

Le monument porte l’inscription suivante :

À la mémoire de
Sjoerd Kok
Arnold Stuut
Jan Wiersma
Klaas Wiersma

Quatre jeunes Hollandais originaires de Pieterzijl ont été déportés à Neuengamme le 8 septembre 1944.
Ils ne sont pas revenus.
Ce monument est érigé en leur honneur et à leur mémoire.
En voici les symboles :
La vie est aussi vulnérable que le bois,
la vie est aussi dure que le fer,
la vie est aussi fragile que le verre,
la vie est pour eux terminée.
Le livre de leur vie se referme ici.