Wedel (hommes)

Peu après l’évacuation du camp de femmes, le camp de Wedel, Kommando extérieur du camp de concentration de Neuengamme, est utilisé comme camp d’hommes. Le 17 octobre 1944, environ 500 hommes, originaires pour la plupart de Pologne, d’Union soviétique et des Pays-Bas sont amenés à Wedel. Le travail y est très pénible. Ils doivent creuser des fossés anti-chars pour un projet de ceinture fortifiée autour de Hambourg et des tranchées à Hambourg-Sülldorf pour le compte du commissaire à la défense du Reich dans le Wehrkreis X. Le 20 novembre, la SS évacue à nouveau le Kommando et transporte les détenus à Meppen-Versen, un Kommando extérieur du camp de concentration de Neuengamme.

En l’espace des cinq semaines qu’a duré le Kommando, 27 détenus au moins y ont trouvé la mort, dont 10 déportés de la commune néerlandaise de Putten. En octobre 1944, Putten avait été le théâtre de représailles de la part de la Wehrmacht, au cours desquelles tous les hommes de la commune avaient été déportés au camp de concentration de Neuengamme. Il n’existe jusqu’à présent aucun renseignement sur la direction du camp.

Durée

17 octobre - 20 novembre 1944

Nombre de déportés

500 Hommes

Type de travail

construction de tranchées anti-chars („Mur de la Frise“)

Organisme bénéficiaire

Commissaire à la défense du Reich au Wehrkreis X

Localité

Accès

Monument commémoratif : Rissener Straße, 22871 Wedel.

Cimetière : Breiter Weg, 22871 Wedel.

Accès par les transport en commun :

Pour le monument commémoratif : à la station de métro (S-Bahn) Wedel prendre le bus 189 et descendre à l’arrêt „Kronskamp“.

Pour le cimetière : station de métro (S-Bahn) Wedel, puis bus 289 en direction de Moorwegssiedlung, descendre à l’arrêt „Friedhof“.

Site de mémoire

Une pierre commémorative, érigée au début des années 1950 dans le cimetière Breiter Weg, portait l’inscription : « Aux victimes du national-socialisme assassinées en 1944 à Wedel, dans le Kommando extérieur du camp de concentration de Neuengamme ». 15 noms y étaient mentionnés. Sous prétexte qu’elle était en mauvais état, cette pierre a été remplacée en 1971 par une autre qui ne mentionnait plus qu’à cet endroit sont inhumées des victimes du Kommando extérieur de Wedel. En 1985, une dalle a été posée qui fait à nouveau mention du Kommando extérieur de Wedel.

Depuis 1978, la „Vereinigung der Verfolgten des Naziregimes – Bund der Antifaschisten“ (Association des victimes du régime national-socialiste / Union des antifascistes) demandait qu’un mémorial soit érigé pour le Kommando extérieur de Wedel. La commission d’histoire de la « Volkshochschule » (université populaire) et le maire appuyaient cette requête. En novembre 1986, le monument commémoratif a été inauguré; un panneau informatif renseigne sur l’histoire du camp. En novembre 1997, le site commémoratif a été agrandi.

Contact

Stadt Wedel
Stadtarchiv
Postfach 2 60
D-22871 Wedel

tél.: +49 (0) 4103 – 7 07 21 5
fax: +49 (0) 4103 – 7 07 88 21 5

Email: a.rannegger@stadt.wedel.de