Sandbostel (camp de rassemblement)

À Sandbostel près de Bremervörde se trouvait à partir de 1939 un grand camp de prisonniers de guerre (Stalag X B Sandbostel) qui constitua un centre de transit pour plus de 313.000 prisonniers originaires de diverses nations. En avril 1945, la SS héberge, dans une partie du camp séparée, des détenus du camp de concentration de Neuengamme. Environ 9500 hommes, dont beaucoup venaient des Kommandos extérieurs de Brême, Wilhelmshaven et Pays de l’Ems, passent les dernières semaines de leur captivité à Sandbostel. La nourriture et les soins y sont insuffisants. De nombreux détenus périssent, d’autant plus qu’une épidémie de typhus s’y déclare.

Dans la nuit du 19 au 20 avril 1945, pendant une alerte, une révolte éclate. Quelques centaines de détenus tentent de prendre la cuisine d’assaut afin de se procurer à manger. La même nuit, les SS quittent le camp en direction de Flensburg, emmenant avec eux quelques centaines de détenus encore capables de marcher.

Jusqu’à l’arrivée des troupes britanniques, le 29 avril, les détenus restants sont en grande partie abandonnés à eux-mêmes. Ils sont pris plus ou moins en charge par les prisonniers de guerre du camp voisin.

Entre le 12 et le 29 avril 1945, ainsi que dans les semaines qui suivirent la libération, plus de 3000 détenus de camps de concentration périssent à Sandbostel des suites de leur captivité.

Durée

1939 - 1945

Nombre de déportés

9500 Hommes

Type de travail

-

Organisme bénéficiaire

-

Localité

Accès

Cimetière (Friedhof): Bevener Straße, 27446 Sandbostel. Gedenkstätte (Mémorial) Lager Sandbostel/site de l’ancien camp: Greftstraße 3, 27446 Sandbostel. Accès avec les transports publics : Le Mémorial n’est pas accessible avec les transports publics, mais en taxi à partir de la gare la plus proche de Bremervörde (12 km, env. 25 à 30 Euro).

Site de mémoire

Au cimetière „Kriegsgräberstätte Sandbostel“ sont enterrés des dizaines de milliers de prisonniers de guerre, ainsi que 2700 détenus du camp de concentration de Neuengamme. Dans la partie du cimetière qui se trouve à l’entrée, à droite, à l’endroit du Carré pour les victimes des camps de concentration, une dalle commémorative évoque la mémoire des victimes du camp de concentration de Neuengamme.

Le camp de prisonniers de guerre fut tout d’abord utilisé, de juin 1945 jusqu’au printemps1948, comme camp d’internement britannique. De 1948 à 1952, il servit à la justice de la Basse-Saxe comme prison « Lager Sandbostel », puis de 1952 à 1960, il servit à l’État féderal comme camp de passage pour les jeunes gens réfugiés de la RDA. En 1974, le site fut privatisé et aménagé en zone industrielle „Immenhain“. Les nombreux vestiges historiques, environ 30 baraques et divers bâtiments, bien que classés monuments historiques en 1992, tombaient de plus en plus en ruine. La partie du camp dans laquelle les détenus de camps de concentration avaient été hébergés provisoirement avait déjà disparu en 1945 pour faire place de nouveau à un champ cultivé.

L’association „Dokumentations- und Gedenkstätte Sandbostel e. V.“, fondée en 1992, avait pour objectif de faire des recherches sur l’histoire du camp et de mettre en place à Sandbostel un mémorial sur l’ancien site du camp. De 1998 à 2007 fut d’abord installé un centre de documentation provisoire à dix kilomètres, à Bremervörde.

Des années durant, la municipalité et les commerçants de Sandbostel se sont opposés au projet de l’association. Finalement, au cours de l’été 2004, un compromis, proposé par le gouvernement du Land, a été arrêté : Des nouveaux responsables ont constitué la Fondation Lager Sandbostel et acquis en 2005 une première partie de l’ancien site du camp. Grâce aux acquisitions en 2008 et 2016, la propriété de la fondation comprend entretemps 4,7 ha avec 18 bâtiments historiques, dont en ensemble important de sept baraques parallèles d’hébergement en bois. En 2013, le mémorial réaménagé a été inauguré avec une exposition permanente présentant en deux parties l’histoire du camp de prisonniers de guerre et l’histoire du lieu dans l’après-guerre.


Contact

Gedenkstätte Sandbostel
Greftstraße 3
27446 Sandbostel

tél.: +49 (0) 4764 – 2 25 48 10
fax: +49 (0) 4764 – 2 25 48 19

Email: info@stiftung-lager-sandbostel.de  
Web: https://www.stiftung-lager-sandbostel.de/