Hildesheim

En mars 1945, il y avait à Hildesheim un Kommando extérieur du camp de concentration de Neuengamme. Environ 500 détenus juifs devaient y effectuer des travaux de terrassement pour la direction des chemins de fer allemands (Reichsbahn) de Hanovre, reconstruire la gare de marchandises de la ville, fortement endommagée par les bombardements alliés et travailler dans les mines de plomb. La plupart des détenus juifs étaient originaires de Hongrie, les autres d’Italie, de Pologne, d’Union soviétique et de Yougoslavie. Ils étaient logés dans le foyer municipal, un bâtiment dont l’adresse actuelle est Neue Straße 2, utilisé aujourd’hui comme maison de retraite.

Le chef du Kommando était le SS Hauptsturmführer Otto Thümmel qui avait été muté de la Wehrmacht pour le service dans un camp de concentration. Les SS s’occupaient de l’administration. Des membres du Volkssturm assuraient la garde des détenus pendant le travail.

Le 22 mars 1945, lors d’un raid allié, le logement des détenus est détruit et la gare de marchandises à nouveau fortement endommagée. Les SS emmènent alors les détenus, fin mars 1945, via Hanovre, à Bergen-Belsen.. Selon les témoignages de survivants, les détenus auraient passé quelques jours dans le Kommando de Hanovre-Ahlem, puis, avec les détenus de ce camp, ils auraient continué à pied jusqu’à Bergen-Belsen.

Durée

2 mars 1945 - 26 mars 1945

Nombre de déportés

500 Hommes

Type de travail

Travaux pour la Reichsbahn, mines de plomb

Organisme bénéficiaire

Direction de la Reichsbahn de Hanovre

Localité

Accès

Neue Straße 2, 31134 Hildesheim.

Site de mémoire

Contact

Hildesheimer Geschichtswerkstatt e.V.
Annenstraße 29
D-31134 Hildesheim

tél.: +49 (0) 5121 – 3 42 02

Email: klausschaefer@onlinehome.de
Web: www.hildesheimergeschichtswerkstatt.de/framesetn6.html