Hanovre-Misburg

Le 26 juin 1944, les premiers détenus du camp de concentration de Neuengamme arrivent à Hanovre-Misburg. Non loin de l’enceinte de la raffinerie allemande de pétrole (Deurag), au bord du Mittellandkanal (le canal du centre), ils doivent construire un nouveau camp sur un terrain utilisé auparavant pour l’exploitation agricole. Jusqu’à l’achèvement des premières baraques, ils dorment dans des cavernes ou sous des tentes. D’après les rapports, jusqu’à 1000 détenus sont hébergés à Hanovre-Misburg. Le rapport du 29 mars 1945 du Dr Trzebinski, le médecin SS du camp de concentration de Neuengamme, recense 672 détenus hommes dans ce Kommando au 25 mars 1945.

La raison pour l’envoi de main-d’œuvre concentrationnaire à la raffinerie allemande de pétrole était les destructions causées par les raids aériens alliés à l’industrie pétrolière allemande. Les détenus doivent déblayer les décombres et reconstruire. Entre juin 1944 et avril 1945, 55 décès sont enregistrés dans ce Kommando. Cependant, les données étant incomplètes, le nombre de décès a certainement été plus élevé.

Tout comme d’autres Kommandos à Hanovre, le camp de Misburg est évacué le 6 avril 1945. La destination des « marches d’évacuation » était probablement le camp central de Neuengamme. Les détenus se dirigent vers le nord et arrivent à Müden/Örtze, où ils reçoivent l’ordre de ne pas se rendre à Neuengamme, mais au camp de concentration de Bergen-Belsen. Ils y arrivent le 8 avril. Les malades et les détenus « incapables de marcher » sont emmenés en camions le 8 avril, directement de Misburg à Bergen-Belsen.

D’après les témoignages de gardiens, les deux premiers chefs du camp furent un sous-lieutenant de police, puis un capitaine d’infanterie. À partir de juillet 1944, le chef du camp était le Obersturmführer Karl Wiedemann, puis le SS-Hauptscharführer Hans Gehrt. La surveillance était assurée en grande partie par environ 50 à 80 hommes recrutés dans un bataillon de tirailleurs pour le service en camp de concentration.

Durée

26 juin 1944 - 6 avril 1945

Nombre de déportés

1000 Hommes

Type de travail

Travaux de déblaiement et de construction

Organisme bénéficiaire

Deutsche Erdölraffinerie

Localité

Accès

Cimetière de Misburg: Waldstrasse, 30629 Hanovre.

Mémorial: à l’ouest de la rue Wittinger Strasse, 30629 Hanovre.

Accès par les transports en commun :

Cimetière: À la gare de Hanovre-Karl-Wiechert-Allee (trains en direction de Celle) prendre le bus 124 en direction de Waldfriedhof et descendre au terminus.

Mémorial: À la gare de Hanovre-Karl-Wiechert-Allee (trains en direction de Celle) prendre le bus 124 en direction de Waldfriedhof et descendre à l’arrêt „Misburg-Seelberg“.

Site de mémoire

En 1975, M. Pott, ancien maire de Misburg, avait suggéré la pose d’un panneau commémoratif. Le 18 novembre 1979, l’administration du district de Misburg inaugure une plaque en bronze dans le cimetière forestier.

Depuis le 2 juin 1989 s’élève sur le site de l’ancien Kommando extérieur, dans l’enceinte de l’usine Deurag-Nerag, un monument, œuvre du sculpteur Eugène Dodeigne. 

Contact