Hanovre-Limmer

Le 24 juin 1944, un convoi de 266 détenues en provenance du camp de concentration de Ravensbrück atteint le Kommando extérieur de femmes de Hanovre-Limmer, situé rue Wunstorfer Straße à côté de l'usine de caoutchouc Continental-Gummiwerk. Les femmes - principalement des Françaises et des Russes - travaillent à l'usine de caoutchouc " Continental Gummiwerk ", dans le cadre du programme des appareils Brandt. Sur l'initiative de Brandt, mandataire général pour la protection civile contre les gaz, des masques à gaz sont fabriqués en grand nombre à partir du début de l'année 1944, pour la protection de la population civile dans le cas d'attaques au gaz.

Vers le 16 décembre 1944 y arrivent 250 autres déportées du Kommando extérieur de Salzgitter-Watenstedt/Leinde, dont une trentaine de Françaises. Le camp a été auparavant agrandi de baraques supplémentaires. Après le bombardement les 5 et 6 janvier 1945 d'un autre camp extérieur de Neuengamme implanté près de l'usine sidérurgique Brinker Eisenwerke à Langenhagen, les 500 détenues dans ce camp, en majorité polonaises, sont également transférées à Limmer.

Les déportées nouvellement arrivées sont affectées en partie au déblaiement des décombres après les bombardements sur Hanovre-Linden, ou comme jusqu'alors à Langenhagen à la fabrication de munitions ainsi qu'à la production et la réparation d'avions pour l'usine Brinker Eisenwerke.

En mars 1945, SS-Hauptsturmführer Otto Thümm prend la direction du Kommando de Hanovre-Limmer.

Le 6 avril 1945, le Kommando est évacué. Les femmes doivent quitter Hanovre à pied en direction de Bergen-Belsen où elles arrivent le 8 au soir. On ignore si des femmes ont péri pendant cette marche. Un grand nombre d'entre elles ont succombé dans les jours avant et après la libération de Bergen-Belsen. Presque 80 déportées hors d'état de marcher sont restées le 6 avril au camp " Conti-Limmer ". Elles sont libérées le 10 avril 1945 à l'arrivée des troupes américaines.

Durée

24 juin 1944 - 6 avril 1945

Nombre de déportés

1011 Femmes

Type de travail

Production de masques à gaz (dans le cadre du Programme d'appareils Brandt), Fabrication de munitions, production et réparation d’avions (Brinker Eisenwerke), déblaiement des ruines

Organisme bénéficiaire

Continental-Gummiwerke AG

Localité

Accès

Sackmannstraße/Stockhardtweg, 30453 Hanovre.

Accès par les transports publics : À la gare centrale, prendre le bus 572 en direction de Wunsdorf et descendre à l’arrêt „Limmer-Conti“.

Site de mémoire

Le 17 mai 1987, la ville de Hanovre a inauguré une nouvelle plaque et une pierre commémoratives au coin des rues Sackmannstraße/Stockhardtweg.

Contact

Verein gegen das Vergessen ./. NS Zwangsarbeit
Bödekerstr. 7
D-30161 Hannover

Tel: +49 (0) 511 – 9 61 87 0
Fax: +49 (0) 511 – 3 94 10 31

Email: info@ns-zwangsarbeit-hannover.de
Web: www.ns-zwangsarbeit-hannover.de  

 

St. Nikolai-Kirchengemeinde
Sackmannstraße 32
D-30453 Hannover

Tel: +49 (0) 511 – 2 10 44 76

Email: arbeitskreis@kz-limmer.de
Web: http://www.kz-limmer.de/