Hanovre-Langenhagen

Fin septembre/début octobre 1944, la SS transporte 500 détenues à Hanovre. Ces femmes sont employées dans deux sections des usines sidérurgiques « Brinker Eisenwerke ». Dans la section « Werk I », elles doivent fabriquer des munitions, à la « Werk II », elles travaillent à la fabrication d’éléments pour avions et réparations. Elles sont pour la plupart originaires de Pologne. Elles ont été arrêtées lors du soulèvement de Varsovie et déportées à Hanovre, par le camp de transit de Pruszków et le camp de concentration de Stutthof.

Dans les derniers mois de la guerre, les usines sidérurgiques “Brinker Eisenwerke“ sont la cible de nombreux bombardements alliés. Début janvier 1945, un de ces bombardements détruit également le camp de Langenhagen faisant au moins deux victimes. Après quoi, les détenues sont transportées au Kommando extérieur de femmes de Hanovre-Limmer qui est déjà en place.

Le chef du Kommando de femmes de Hanovre-Langenhagen n’est pas connu.

Durée

2 octobre 1944 - 6 janvier 1945

Nombre de déportés

500 Femmes

Type de travail

Construction de pièces d'avions et réparation, production de munitions

Organisme bénéficiaire

Usines sidérurgiques Brinker Eisenwerke

Localité

Accès

Hannover-Langenhagen, Am Brinker Hafen ( passer par les rues Vahrenwalder Straße et Wohlenbergstraße), 30179 Hanovre.

Site de mémoire

Sur l’initiative du syndicat “IG Metall Hannover“, un mémorial a été inauguré le 8 mai 2003, sur le site de l’ancien Kommando extérieur de femmes de Hanovre-Langenhagen.

Contact

IG Metall Hannover
Ortsvorstand
Hildesheimer Straße 25
D-30169 Hannover

tél.: +49 (0) 511 – 1 24 02 21 ou  +49 (0) 511 – 1 24 02 23
fax: +49 (0) 511 – 1 24 02 41

Email: hannover@igmetall.de