Garlitz (Mecklembourg)

Au château de Garlitz situé entre Neuhaus et Lübtheen dans la vallée de l'Elbe du Mecklembourg, la SS avait logé, du 3 février au 2 mai 1945, des déportés de marque. Le couple princier de Bourbon-Parme, frère et belle-sœur du grand-duc de Luxembourg, y était détenu sous le nom d'emprunt " Biberpelz ". S'y trouvaient également l'ancien ministre français des Affaires étrangères Maxime Weygand et son épouse ainsi que, probablement en tant que domestiques, un Allemand et un Tchèque témoins de Jéhovah, une famille danoise et deux jeunes femmes originaires d'Union soviétique. Le camp est mentionné dans le rapport du 29 mars 1945 du Dr Trzebinski, médecin SS du camp de concentration de Neuengamme. La famille danoise fut probablement évacuée vers la Suède dans le cadre de l'Action Bernadotte pour le sauvetage de déportés. Les autres furent libérés par les troupes américaines. Le chef du Kommando, le SS Hauptsturmführer Joseph Sewera, aurait bien traité les détenus et leur aurait même accordé certaines faveurs.

Durée

3 février - 2 mai 1945

Nombre de déportés

10 Hommes Femmes

Type de travail

pas de travail, mais sans doute comme personnel de maison

Organisme bénéficiaire

SS

Localité

Route départementale 19, 19249 Garlitz (près de Hagenow).