Brême-Obernheide

Après la destruction du Kommando extérieur Brême-Hindenburgkaserne, la SS transfère les déportées, le 26 septembre 1944, à Brême-Obernheide où elles sont hébergées dans trois baraques. À la demande du sénateur des travaux publics de la ville de Brême, les Juives polonaises et hongroises sont employées à des travaux de déblaiement sur le territoire de la ville. D’autres commandos doivent effectuer des travaux de nivelage pour la construction de logements de fortune ou sont affectés à la production d’éléments préfabriqués en béton dans les entreprises Lüning & Sohn et Rodiek. Les femmes doivent se rendre à pied à la gare de Stuhr d’où elles sont transportées dans des wagons jusqu`à Brême. Après la destruction des voies ferrées, des camions assurent leur transport. Le manque de carburant rendant ce moyen de locomotion également impossible, les femmes doivent alors accomplir à pied les 20 kilomètres et même souvent plus qui les séparent de leurs lieux de travail. Dix femmes au moins ne survivent pas à ces conditions de travail.

Le 4 avril 1945, le Kommando extérieur est évacué. Les femmes doivent se rendre à pied à Uesen où elles rejoignent les détenues de Brême-Uphusen et continuent leur marche jusque dans les environs de Verden sur la Aller. Là, les SS les entassent sur des wagons de marchandises découverts. Au bout de plusieurs jours, le train arrive au camp de concentration de Bergen-Belsen, probablement le 8 avril.

Le chef du camp de Brême-Obernheide était le>SS-Hauptscharführer Johann Hille.

Durée

26 septembre 1944 - 4 avril 1945

Nombre de déportés

800 Femmes

Type de travail

travaux de déblaiement et construction de logements de fortune

Organisme bénéficiaire

Ville de Brême, Entr. Lüning & Sohn et Rodiek

Localité

Accès

Obernheider Straße
28816 Stuhr

Site de mémoire

Il ne reste plus rien du camp, il a été rasé aussitôt la fin de la guerre. Du coup, toute trace du Kommando extérieur a également disparu du quartier de Stuhr. Il a fallu l’engagement de particuliers et notamment de groupes de scolaires de l’école coopérative de Stuhr-Brinkum pour que l’histoire soit enfin en partie reconstituée dans les années 1980 et 1990. En août 1988, la commune de Stuhr a érigé un mémorial sur le site de l’ancien Kommando extérieur.

Contact

Gemeinde Stuhr
Mme Melzer-Ahrnken
Blockener Str. 6
28816 Stuhr
Telefon: +49 (0)421 5695-246
E-Mail: M.Melzer-Ahrnken@Stuhr.de
Homepage: www.stuhr.de

Kooperative Gesamtschule Stuhr-Brinkum
Brunnenweg 2
28816 Stuhr 
Tel.: +49 (0) 421 8 09 69-0
Homepage: http://www.stuhr.de/daten/Spurensuche-Obernheide/home.htm