Brême-Neuenland

Le Kommando extérieur Brême-Neuenland, près de l’aéroport de Brême, a existé du 16 août à fin novembre 1944. Les détenus, employés à la construction d’un abri en béton au-dessus d’un dock de construction du grand chantier naval Deschimag, l’appelaient aussi „Bremen-Kriegsmarine“ parce que le donneur d’ordre principal était la direction centrale des travaux de la marine de guerre. Mais c’était surtout l’entreprise allemande de constructions navales et mécaniques (Deutsche Schiffs- und Maschinenbau AG) ou (Deschimag) qui s’occupait elle-même de l’organisation du travail sur place et de la répartition de la main-d’œuvre concentrationnaire.

Le bunker pour sous-marins, à la construction duquel des détenus des Kommandos extérieurs Brême-Blumenthal et Brême-Schützenhof étaient également affectés, reçut le nom d’emprunt « Hornisse ». Il était destiné à la fabrication de pièces de sous-marins qui devaient ensuite être transportées sur la Weser jusqu’au bunker « Valentin », à Brême-Farge, pour y être assemblées. Le bunker « Hornisse », une fois terminé, aurait eu 360 mètres de long et 60 mètres de large. Il n’a pas été achevé avant la fin de la guerre et la fabrication n’a pas commencé.

Le Kommando comprenait 1 000 hommes, Français et Soviets pour la plupart. Pour se rendre sur leur lieu de travail, les détenus devaient traverser plusieurs quartiers de Brême et parcourir environ cinq kilomètres. Mais la plupart du temps, ils étaient transportés en camions.

Le chef du camp était le SS-Obersturmführer Hugo Benedict qui exerçait également la fonction de chef de base pour les Kommandos extérieurs de Brême.

En raison de la longueur du trajet jusqu’au lieu de travail, le camp fut évacué le 28 novembre 1944, et tout le Kommando rattaché au nouveau Kommando extérieur Brême-Osterort (Hornisse-Riespott).

Durée

16 août - novembre 1944

Nombre de déportés

1000 Hommes

Type de travail

Construction du blockhaus pour sous-marins „Hornisse“

Organisme bénéficiaire

Marineoberbauleitung, Deutsche Schiffs- und Maschinenbau AG (Deschimag)

Localité

Accès

Ancien site du camp :

Stahlwerke Bremen
Auf den Dehlen 35
D-28237 Bremen 

Bunker à sous-marins:
Bremen-Gröpelingen
Kap-Horn-Strasse 18
D-28237 Bremen

Accès par les transports en commun:

tramway 2, 3 ou 10 jusqu’au terminus « Strassenbahndepot », puis continuer avec le bus 75 ou le 80 jusqu’à l’arrêt « Stahlwerke Bremen ».

Site de mémoire

Depuis 1984, une plaque commémorative se trouve sur le site des aciéries de Brême (Aciéries Klöckner de Brême jusqu’en 1994). L’initiative en revient au « Groupe des collègues de l’usine sidérurgique Klöckner de Brême ».

Le bunker à sous-marins « Hornisse », dont la construction a été assurée par de nombreux détenus de ce Kommando extérieur, sert aujourd’hui de fondation à un bâtiment administratif d’une entreprise de transports. À ce jour, rien n’y fait allusion à l’histoire des lieux.

Contact

Betriebsratsbüro der Stahlwerke Bremen
Auf den Dehlen 35
D-28237 Bremen

tél.: +49 (0) 421 – 6 48 22 58