Brême-Caserne Hindenburg

Après le transfert de la II. SS-Baubrigade de Brême en avril 1944, 500 femmes juives hongroises et 300 Polonaises furent hébergées quelques mois plus tard dans les écuries de la Hindenburgkaserne située dans la rue Boßdorfstraße. Ces femmes avaient été sélectionnées dans le camp d’extermination Auschwitz-Birkenau pour le travail et transportées en deux groupes à Brême. Les 500 Hongroises arrivent à Brême le 2 août 1944, les Polonaises seulement fin août 1944. Elles doivent déblayer les décombres après les bombardements de la ville. Le 26 septembre 1944, lors d’un bombardement allié, la caserne est touchée. Deux femmes, restées dans la caserne parce qu’elles étaient malades, périssent. Le jour même, les détenues sont transférées au camp de Brême- Obernheide.

Le chef du camp de Brême-Hindenburgkaserne était tout d’abord le SS-Unterscharführer Peter Pittmann, puis, à partir de la mi-septembre 1944, le SS-Hauptscharführers Johann Hille.

Durée

2 août - 26 septembre 1944

Nombre de déportés

800 Femmes

Type de travail

travaux de déblaiement

Organisme bénéficiaire

Ville de Brême

Localité

Accès

Autoroute A 1, sortie Bremen-Arsten, direction Flughafen (aéroport). À la deuxième sortie, quitter la bretelle, puis au croisement prendre à droite la rue Niedersachsendamm. Prendre tout de suite à gauche la rue Kornstrasse. La troisième rue à gauche est la Boßdorfstrasse.