Celle (massacres des 8 et 9 avril 1945)

Le soir du 8 avril 1945, un train, avec 3 400 détenus, est touché par un bombardement américain dans la gare de marchandises de Celle. À cause de l’explosion d’un train de munitions dans le voisinage et parce que les détenus ne peuvent pas sortir des wagons où ils sont enfermés, plusieurs centaines d’entre eux périssent. Ceux qui parviennent à sortir sont pourchassés par les SS, par la police, par des membres de la Wehrmacht, du Volkssturm, de l’organisation locale des jeunesses hitlériennes et en partie par des habitants de Celle. 200 à 300 détenus sont abattus ou assommés dans leur fuite. Le lendemain midi, la plupart des survivants du bombardement sont emmenés à pied à Bergen-Belsen. 300 détenus blessés, incapables de marcher, sont quasiment abandonnés, sans soins, dans des baraques de la Heidekaserne de Celle, où les survivants sont libérés le 12 avril par les troupes britanniques.

Historique

Les détenus des kommandos extérieurs Salzgitter-Drütte et Salzgitter-Bad, détachements de travail du camp de concentration de Neuengamme, sont embarqués le 7 avril 1945 sur un train de marchandises qui se dirige vers le Nord. Le convoi, qui compte plus de 4 000 concentrationnaires, est touché par un bombardement américain dans la gare de Celle au soir du 8 avril 1945. Les détenus sont empêchés de sortir des wagons pour se protéger, plus de la moitié d’entre eux périssent.

Ceux qui parviennent à s’échapper pour se mettre à l’abri sont poursuivis par les SS, la police, des membres de la Wehrmacht et du Volkssturm, et par des habitants de Celle. 200 à 300 détenus sont abattus ou assommés dans leur fuite, 1 100 environ sont repris. Plus de 500 survivants sont emmenés à pied jusqu’à Bergen-Belsen où ils arrivent le 10 avril. Environ 600 détenus « inaptes à la marche », la plupart blessés lors du bombardement, sont abandonnés dans des baraques de la Heidekaserne de Celle, où ils sont libérés le 12 avril 1945 par les troupes britanniques.

Durée

7 - 12 avril 1945

Nombre de déportés

0

Type de travail

Organisme bénéficiaire

Localité

Le mémorial « Triftanlagen » de Celle est situé entre la gare de Celle et le centre ville.

Site de mémoire

Après de longs pourparlers en public et au conseil municipal, un Mémorial, œuvre de l’artiste Jonny Lucius, a été inauguré le 8 avril 1992 sur le site de Triftanlagen, à Celle, à la mémoire des victimes concentrationnaires. En outre, une plaque renseigne très succinctement sur les mobiles historiques.

Le musée Bomann à Celle a fourni de la documentation permettant de reconstituer les évènements de l’époque.

Contact

Bomann-Museum
Schlossplatz 7
D-29221 Celle

tél.: +49 (0) 5141 – 1 23 72
fax: +49 (0) 5141 – 1 25 35

Email: bomann-museum@celle.de
Web: www.bomann-museum.de