Hambourg-Langenhorn

Mi-septembre 1944, un groupe d’environ 500 Juives, lituaniennes pour la plupart, mais aussi polonaises, tchèques et hongroises arrive au Kommando extérieur de femmes de Hambourg-Langenhorn (Ochsenzoll). Elles ont été sélectionnées quelques jours auparavant au camp de concentration de Stutthof pour aller travailler à Hambourg. Ces femmes, dont beaucoup sont encore très jeunes, sont hébergées à Langenhorn, dans deux baraques nouvellement construites, directement à côté du camp pour travailleurs forcés de l’Est „Ostarbeiterlager Tannenkoppel“, dans la rue Karree Weg, aujourd’hui Essener Strasse.

Début mars 1945, 250 autres femmes arrivent au camp. Il s’agit de détenues considérées par la SS comme criminelles, mais aussi de Tziganes, les « Gitanes » du camp de concentration de Ravensbrück.

Ces femmes sont affectées à la production d’armement pour les usines de chaînes « Hanseatische Kettenwerke“ à Hambourg-Langenhorn et pour une filiale de Messap (Deutsche Messapparate GmbH) (instruments de mesure), dans la rue Schanzenstrasse. Sur ordre de la ville de Hambourg, certaines d’entre elles doivent accomplir, dans les dernières semaines de la guerre, des travaux de terrassement pour la construction de logements de fortune.

Le 3 ou 4 avril, la SS évacue le camp. La plupart des femmes sont emmenées au « mouroir » de Bergen-Belsen, les autres transférées au Kommando hambourgeois de Sasel.

Deux semaines plus tard, le 20 avril 1945, lors de l’évacuation des Kommandos extérieurs du camp de concentration de Neuengamme, des détenues du Kommando de Helmstedt-Beendorf arrivent complètement épuisées au camp de Langenhorn. Dans le registre des décès de Langenhorn trois décès sont enregistrés pour les 26 et 27 avril, et six autres pour les 3 et 4 mai. Le 3 mai, les femmes sont emmenées au Kommando de Hambourg-Eidelstedt où elles sont libérées peu après par les soldats britanniques.

Le chef du Kommando de femmes Langenhorn était Walter Lau, un SS originaire de Prusse-Orientale.

Durée

a) 12 septembre 1944 - 3 4 avril 1945 b) v. 20 avril - 3 mai 1945

Nombre de déportés

750 Femmes

Type de travail

a) production d'armement b) construction de logements de fortune

Organisme bénéficiaire

a) Hanseatische Kettenwerke, Entr. Messap b) Ville de Hamburg

Localité

Accès

Essener Strasse 54, 22419 Hambourg (station de métro U-Bahn Ochsenzoll).

Site de mémoire

Depuis le 1er septembre 1988, une pierre commémorative rappelle les souffrances endurées par les détenues à Hambourg-Langenhorn, Kommando extérieur du camp de concentration de Neuengamme, qui se trouvait dans l’actuelle rue Essener Strasse. C’est aussi depuis 1988 que, près de la pierre, une plaque du programme de panneaux indicateurs des « Lieux de persécutions et de résistance entre 1933 et 1945 » du ministère de la Culture de Hambourg fournit des informations sur cet ancien Kommando.

Les recherches sur l’histoire du Kommando extérieur qui ont conduit à l’aménagement de ce lieu de mémoire, ont été réalisées par un comité privé, à l’instigation de la KZ-Gedenkstätte Neuengamme. Au total, huit comités et organisations ainsi que le ministère de la Culture de Hambourg ont participé à la mise en place de ce mémorial, entretenu à présent à titre privé.

Contact

Zachäus-Kirche
Käkenflur 22a
D-22419 Hamburg

Tél.: +49 (0) 40 – 5 24 11 63

Email: info@zachaeus-kirche.de
Web: www.zachaeus-online.de