Bad Sassendorf (11. SS-Eisenbahnbaubrigade)

À côté des SS_Baubrigades, les services d´inspection C de l´Office central de l´administration et de l´économie de la SS mirent en place, à l´automne 1944, les SS-Eisenbahnbaubrigades pour la réparation des voies ferrées et des gares détruites. Ces Baubrigades comprenaient en général 500 détenus qui devaient loger dans des wagons. Dans ces « camps de concentration sur rails », ils étaient ainsi transportés jusque sur leurs lieux de travail.

Le 8 février 1945, la II. SS Eisenbahnbaubrigade est composée de 504 détenus du camp de concentration de Neuengamme. Ce groupe part de Neuengamme en train de marchandises le 13 février 1945 et arrive deux jours plus tard à Soest où, sur ordre de la Reichsbahn, les détenus sont affectés à la reconstruction des voies ferrées de la gare de Soest, détruite en 1944. Ils dorment dans les wagons de marchandises rangés sur les voies entre Soest et Bad Sassendorf. Fin février, ces wagons sont touchés lors d´un bombardement des Alliés. 33 détenus au moins périssent. Ils sont remplacés par d´autres détenus du camp central de Neuengamme. Après cette attaque, les détenus sont hébergés dans une ferme des environs.

Le 4 ou 5 avril 1945 commence l´évacuation du Kommando extérieur Soest-Bad Sassendorf. Un petit groupe de détenus malades reste au camp, les autres sont emmenés à pied jusqu´à Höxter où ils sont mis dans un train. Une partie d´entre eux est conduite au camp de concentration de Sachsenhausen, une autre à Dachau. Un troisième groupe composé de 206 détenus arrive le 4 mai 1945 à Ebensee, Kommando extérieur du camp de concentration de Mauthausen (Autriche).

Durée

8 février - 4/5 avril 1945

Nombre de déportés

504 Hommes

Type de travail

Construction de voies ferrées

Organisme bénéficiaire

Reichsbahn

Localité

Accès

Cimetière
Friedhofstrasse 2
D-59505 Bad Sassendorf

Site de mémoire

Dans le cimetière de Bad Sassendorf, sur le Carré des victimes de la SS Baubrigade se trouve une pierre commémorative. L’inscription passe complètement sous silence les circonstances historiques. À l’instigation de l’archiviste de Soest, la commune de Bad Sassendorf a fait déposer, le 7 mai 1995, une nouvelle plaque commémorative à la mémoire des victimes. 

Contact

Stadtarchiv Soest
Jakobistrasse 13
D-59494 Soest

tél.: +49 (0) 2921 – 6 63 96 12
fax: +49 (0) 2921 – 6 63 96 99

Email: stadtarchiv@soest.de
Web: http://www.soest.de/03leben_wohnen/kultur/archiv/117040100000015994.php