Hambourg-Fuhlsbüttel

Entre 1933 et 1945, des dizaines de milliers d’opposants au régime nazi furent incarcérés à Fuhlsbüttel, dans le camp de concentration, mais aussi dans les établissements pénitentiaires. Environ 500 hommes et femmes ont péri dans ces prisons entre 1933 et 1945. Le camp de concentration de Fuhlsbüttel, dénommé „Kola-Fu“, qui entre en fonction le 4 septembre 1933, a très vite acquis la renommée d’un des lieux les plus terribles de la terreur dans l’Allemagne nazie. De Fuhlsbüttel, qui devient en 1936 « prison de la police », des détenus sont transférés dans d’autres camps de concentration. De même les établissements pénitentiaires qui dépendaient de la justice, font partie du programme de persécutions national-socialistes.

Du 26 octobre 1944 au 15 février 1945 existait, dans les blocs A et B de la prison de Fuhlsbüttel, un Kommando extérieur du camp de concentration de Neuengamme où se trouvaient plus de 1300 détenus concentrationnaires. Ces hommes avaient été transférés ici après la destruction presque totale du Kommando de Hambourg-Veddel, am Dessauer Ufer, par un bombardement allié. Dans le cadre du „programme Geilenberg“ (un programme de mesures d’urgence pour le sauvetage de l’industrie pétrolière sinistrée), les détenus sont affectés au déblaiement dans les raffineries et autres industries du port de Hambourg. Quelques kommandos sont aussi affectés au creusage de fossés anti-chars, au déblaiement des décombres et au dégagement des cadavres dans la ville. En février 1945, la SS ramène les détenus.au Kommando extérieur Hambourg-Dessauer Ufer. Néanmoins, les lieux de travail subsistent.

Le nom du chef SS du Kommando extérieur n’est pas connu.

Durée

25 octobre 1944 - 15 février 1945

Nombre de déportés

1500 Hommes

Type de travail

travaux de déblaiement dans des raffineries et d'autres entrperises du port de Hambourg, construction de tranchées anti-chars

Organisme bénéficiaire

Programme Geilenberg

Localité

Accès

Gedenkstätte Fuhlsbüttel
Suhrenkamp 98
Torhaus
D-22335 Hambourg (lignes de métro S et U station Ohlsdorf).

Site de mémoire

Depuis 1982, divers comités demandaient la mise en place d’un centre commémoratif dans la « Torhaus »(le bâtiment d’entrée) des établissements pénitentiaires, rue Suhrenkamp. En mars 1985, le Parlement de Hambourg adopte une résolution dans ce sens. Depuis novembre 1987, un mémorial intitulé „Konzentrationslager und Strafanstalten Fuhlsbüttel 1933–1945“ (camp de concentration et établissements pénitentiaires Fuhlsbüttel 1933-1945) est installé à cet endroit. L’exposition est conçue autour des différents groupes de victimes, avec de nombreuses biographies individuelles. La reproduction fidèle d’une cellule ainsi que des objets d’origine permettent de se faire une idée concrète des conditions d’incarcération. À l’entrée du bâtiment est apposée une plaque commémorative avec les noms des personnes assassinées à Fuhlsbüttel. En septembre 2003, 70 ans après la mise en place du camp de concentratiom de Fuhlsbüttel, une nouvelle exposition permanente offrant de nombreuses possibilités d’approfondir les informations, a été inaugurée dans la Gedenkstätte, qui dépend de la KZ-Gedenkstätte Neuengamme. 

Contact

KZ-Gedenkstätte Neuengamme
Jean-Dolidier-Weg 75
D-21039 Hambourg

tél.: +49 (0) 40 – 4 28 13 15 00
fax: +49 (0) 40 – 4 28 13 15 01 

Gedenkstätte Fuhlsbüttel

tél.: +49 (0) 40 – 7 23 74 03 (uniquement pendant les heures d’ouverture).

Web: http://www.kz-gedenkstaette-neuengamme.de/index.php?id=519

 

Pour les visites guidées, veuillez vous adresser au:

Museumsdienst Hambourg

tél.: +49 (0) 40 – 4 28 13 10

Email: info@museumsdienst-hamburg.de
Web: www.museumsdienst-hamburg.de