Foto des Ausstellungsraums mit den Biografien der Kinder in der Gedenkstätte Bullenhuser Damm. Foto: KZ-Gedenkstätte Neuengamme, 2012.
Salle d’exposition présentant les biographies des enfants au site commémoratif Bullenhuser Damm Crédit photo : KZ-Gedenkstätte Neuengamme, 2012 (ANg 2014-471)

Site commémoratif Bullenhuser Damm

Stèle dans la roseraie du site commémoratif Bullenhuser Damm Crédit photo : KZ-Gedenkstätte Neuengamme, 2013. (ANg 2014-472)
Foto des Gedenksteins im Rosengarten der Gedenkstätte Bullenhuser Damm. Foto: KZ-Gedenkstätte Neuengamme, 2013.

Au camp de concentration de Neuengamme, le médecin SS Kurt Heißmeyer pratique sur des déportés des expériences médicales relatives à la tuberculose. En novembre 1944, il fait en outre venir du camp de concentration d'Auschwitz dix filles et dix garçons âgés de cinq à douze ans. Les enfants sont encadrés par deux médecins français et deux soignants néerlandais, déportés pour faits de résistance. Afin de dissimuler ces actes criminels, des membres de la SS procèdent à l'assassinat des enfants et de leurs quatre accompagnateurs. Quelques jours avant la fin de la guerre, ils sont conduits dans une école utilisée comme détachement extérieur du camp et située dans la rue Bullenhuser Damm dans le quartier dévasté de Rothenburgsort. Ils y sont assassinés dans les sous-sols dans la nuit du 20 avril 1945. Au cours de la même nuit y sont également pendus au moins 24 déportés soviétiques.

Le Mémorial et la roseraie à la mémoire des enfants de Bullenhuser Damm entretient le souvenir des victimes de ce crime. Ce site commémoratif inauguré en 1980 est une initiative privée de l'association Enfants de Bullenhuser Damm. Il passe en 1999 sous la responsabilité de la Ville et est rattaché au Mémorial du camp de concentration de Neuengamme. La nouvelle exposition permanente (en allemand et en anglais), inaugurée en 2011, informe sur l'histoire du bâtiment qui fut école puis détachement extérieur du camp de Neuengamme, sur les expériences médicales, les enfants, l'exécution, les auteurs du crime et leur traitement juridique après 1945. Dans le jardin aménagé derrière la cour de l'école, toute personne peut planter un rosier en hommage aux enfants. Depuis 1985, une sculpture en bronze de l'artiste Anatoli Mossitschuk y commémore en outre les déportés soviétiques assassinés.

Adresse:
Bullenhuser Damm
9220539 Hamburg
(station Rothenburgsort, ligne S2 ou S21)